Service international

Le service « R.I.M » (Relations Internationales et Mobilité) est dédié aux étudiants et au personnel sur le point de partir à l’International. Il assure la coordination et les relations entre les universités étrangères, les étudiants et l’ISTA Business School, dans le cadre de développement et d’échange.

Le R.I.M gère les différents projets de mobilité étudiants et accompagne le personnel enseignant et administratif dans différentes missions auprès des institutions étrangères.

Composition de l’équipe internationale :

  • Mme Hélène PINTUS, Chargée des Relations Internationales
    • Développe et suit les relations avec les institutions partenaires
    • Organise les programmes et missions des enseignants dans leurs déplacements internationaux auprès des écoles du réseau.
    • helene.pintus@ista.asso.fr – 00 33 3.89.60.84.90
  • Mme Christelle MEYER, Assistante Projet International (zone germanophone)
    • S’occupe des relations directes avec les étudiants IN et OUT.
    • ista@ista.asso.fr – 00 33 3.89.60.84.90
  • Mme Martine PIERREZ, Assistante Projet International (zone anglophone et autres)

International : Méthodologie d’obtention des crédits

Qu’est-ce que le système ECTS (European Credit Transfer System) ?

C’est un système de points mis au point par la communauté européenne dans le cadre du processus de Bologne afin de promouvoir une « Europe des connaissances ». Il a pour but de faciliter la lecture et la comparaison des programmes d’études des différents pays européens.

Le système ECTS est harmonisé au niveau européen et permet la reconnaissance académique des périodes d’études réalisées à l’étranger.

Comment sont attribués les crédits ECTS ?

Le calcul des crédits prend en compte la charge de travail totale que l’étudiant doit accomplir pour atteindre les acquis de la formation. Un crédit ECTS correspond à une charge de travail de 25 à 30 heures.

Le volume de travail d’une année d’études à plein temps est fixé à 60 crédits ECTS (30 par semestre et 20 par trimestre (soit entre 1 500 et 1 800 heures de travail des étudiants).

L’attribution des crédits est subordonnée à la réussite aux examens.

Comment sont évalués les enseignements ?

Les enseignements sont regroupés en UE (Unité d’Enseignement). Les UE comprennent des apprentissages théoriques suivis d’applications pratiques. Chacune des UE est constituée de plusieurs matières auxquelles sont affectés des ECTS.

Durant toute l’année, le travail de l’étudiant est soumis à évaluation, sous diverses formes :

  • Contrôle continu
  • Dossier étude de cas
  • Examens de fin d’année
  • Rapport, soutenance de stage et mémoire

Le cursus de l’ISTA est composé de plusieurs modules. Chaque module est associé à un nombre d’ECTS. La moyenne du semestre est obtenue en pondérant les notes de chaque module par les ECTS qui lui sont afférés. Un relevé de notes semestriel récapitulatif est remis à chaque étudiant. Les crédits affectés à chaque module sont acquis dès que l’étudiant obtient une note égale ou supérieure à la 10/20.

Chaque module et ECTS validés sont enregistrés sur une attestation de validation qui comporte la note obtenue et la date de validation.

La méthode d’attribution de crédits est binaire : l’étudiant obtient une note globale supérieure ou égale à 10/20 et la totalité des crédits lui est acquise. Si la note est inférieure à 10/20 et il n’obtient aucun des crédits.

Validation de crédits acquis à l’étranger

Lorsqu’un étudiant décide de faire une partie de ses études dans un autre établissement, l’ISTA et l’établissement d’accueil concluent un accord concernant le transfert des résultats.

Avant son départ l’étudiant signe un « contrat d’études » qui décrit les modalités des enseignements suivis à l’étranger, leurs concordances avec le cursus, les modes d’évaluation et le nombre de crédits ECTS correspondant. Ce contrat engage l’étudiant et les deux établissements et garantit à ce dernier la reconnaissance de la totalité des crédits obtenus selon le programme convenu.

À la fin de sa période à l’étranger, l’étudiant et l’ISTA reçoivent le même relevé de notes mentionnant ses résultats et les ECTS obtenus.

Notion de rattrapage

Si dans une matière les ECTS ne sont pas obtenus, l’étudiant pourra passer un examen de rattrapage transverse sur un module complet, lui permettant de récupérer les ECTS manquants, et cumuler les ECTS nécessaires à la validation du diplôme.

Un jury extraordinaire se réunit pour confirmer ou pas l’obtention du diplôme ISTA en fin de formation.

Acquisition des ECTS par des étudiants IN

Un accord détaillé est établi entre l’étudiant entrant, son université de départ et l’ISTA. La validation des ECTS par les étudiants IN, est fondée sur le même processus d’obtention que les étudiants ISTA.

Programme et intervenants du Study Abroad

Les enseignants responsables

Une des forces de l’ISTA, est la méthode d’apprentissage développée et appliquée par le corps enseignant. Celui-ci est composé uniquement d’acteurs professionnels des secteurs textile/mode/cuir et de professeurs/chercheurs dans l’innovation textile. La transmission du savoir et savoir-faire est la base du partage du corps professoral, mise en évidence par des expériences issues de la réalité du monde industriel et contemporain.

Les coordinateurs pédagogiques, sont responsables de la cohérence des contenus de cours transmis aux étudiants.

Le programme

Une ouverture internationale autour d’une pédagogie professionnalisante.

Le programme construit autour de 9 thématiques complémentaires, est articulé sur 3 années de formation et sur un total de 180 ECTS. Les méthodes pédagogiques et d’apprentissage, marient harmonieusement les études de cas réels en partenariat étroit avec les entreprises.

UE1 – Economie et société mode : Découvrir les bases de l’évolution des sociétés « mode et design », en terme de tendance et d’économie.
UE2 – Politique d’entreprise : Acquérir les différentes étapes liées à la bonne gestion et tenue d’une entreprise.
UE3 – Création et process : Etre capable de créer une collection de produits textiles, tant en terme de style que de proposition de matières premières.
UE4 – Marketing Brand et Communication Management : Établir les plans d’actions et de communication liés à une marque.
UE5 – Supply and Demand Management : Maîtriser les leviers de gestion de l’ensemble des maillons approvisionnement, transport, achats que constitue la chaîne logistique.
UE6 – Insertion professionnelle : Pouvoir s’adapter rapidement et efficacement à tout environnement.
UE7 – Langues et langage : Maîtriser une langue vivante étrangère permettant l’ouverture à l’international.
UE8 – Spécialités : Approfondir et permettre l’ouverture d’esprit des étudiants à une spécificité du secteur textile/mode/cuir et être opérationnel sur les logiciels informatiques de référence.
UE9 – Mémoire

Langue

Le niveau de langue des étudiants entrants à l’ISTA

Tous titulaires d’un Bac+2, les étudiants admis au concours d’entrée, sont jugés sur leur niveau de langue. A travers la politique d’apprentissage des langues, l’ISTA met un point d’honneur d’apporter un accompagnement sur mesure, pour que chaque étudiant ait accès à un perfectionnement adapté à son niveau de connaissances linguistiques.

Politique d’apprentissage des langues

L’enseignement des langues se fait par le biais d’un partenariat avec Intégra Langues. La première langue est l’anglais et les étudiants ont le choix de la deuxième langue : allemand ou espagnol.

1/ L’auto-formation (Formation individualisée) est consacrée à la préparation d’activités sur des thèmes précis pour la séance du jour même comme par exemple : analyse de vidéos, travaux écrits, préparation de dossiers.

2/ Le cours en présence du formateur permet :

  • de consacrer du temps à l’expression, à l’interactivité, aux présentations orales, aux jeux de rôles ;
  • d’avoir des cours adaptés à la formation en intégrant du vocabulaire textile et professionnel.

Les objectifs de cette méthode d’apprentissage donnent la possibilité aux étudiants :

  • d’apprendre à travailler en équipe dans le cadre des travaux de groupe pratiqués à l’ISTA ;
  • d’apprendre à travailler en autonomie, dans un temps imparti ;
  • de répondre à des besoins spécifiques et techniques liés à l’activité de l’entreprise.

3/ Pour poursuivre l’apprentissage de l’ANGLAIS pendant les périodes en entreprise

Selon le calendrier d’alternance, chaque étudiant a besoin de continuer l’apprentissage de l’anglais pendant les périodes en entreprise pour continuer à progresser. C’est pourquoi un programme précis est remis par chaque formateur à chaque période. Ce travail fait l’objet d’une notation qui sera intégrée à la note globale en anglais.

4/ Niveau de compétences du TOEIC

Durant toute la formation de langue, les étudiants locaux sont préparés avec l’objectif du passage du TOEIC validé au niveau de 750 points. Chaque étudiant n’ayant encore pas obtenu de certification TOEIC, se présente à l’évaluation en fin de formation.

5/ Accompagnement de l’apprentissage des étudiants entrant

Chaque étudiant entrant effectue un bilan linguistique à son arrivée. Deux groupes de niveau sont prévus, pour les accompagner à l’évolution de l’apprentissage de la langue française durant leur séjour.

Une plateforme e-learning leur est dédiée pour une durée de 1 mois après leur retour, pour poursuivre leur apprentissage de la langue française.

La mobilité à l’international

Qualifications acquises

Procédure de reconnaissance des qualifications acquises lors de la mobilité.

L’étudiant en échange signe obligatoirement un « contrat d’étude » qui décrit les cours suivis lors de la période à l’étranger, le nombre d’ECTS qui leur sont affectés, les prérequis ainsi que le nombre total d’ECTS qui devraient être validés lors de la mobilité. Ce contrat est validé par le R.I.M et le responsable pédagogique. Ce contrat est une garantie de reconnaissance car il engage l’ISTA, l’établissement d’accueil et l’étudiant.

Lors de l’échange les cours sont dispensés par l’établissement d’accueil qui procède également aux évaluations. Le relevé de notes (« transcript of records ») est communiqué à l’ISTA et à l’étudiant une fois la période d’études terminée. Réussis, ils seront validés par le jury de l’ISTA pour l’acquisition du semestre ou de l’année universitaire par équivalence.

En cas de non validation des ECTS de la mobilité, les enseignements concernés devront être rattrapés ou compensés à l’ISTA sous la forme de travaux supplémentaires donnant lieu à une évaluation.